Rechercher

Comment bien manger et conserver son poids d’équilibre en confinement (et après) ?

Pendant le confinement, vous bougez moins et craignez de ne plus rentrer dans vos vêtements une fois la période jogging/ pyjama terminée ?

Voici 3 clés pour manger sereinement :

- Faites de vrais repas

- Tenez compte de vos sensations alimentaires

- Prenez le temps de manger en conscience

FAITES DE VRAIS REPAS

Les repères qui structurent la journée sont fondamentaux pour notre bien-être physique et mental, d’où l’importance de conserver des horaires de repas réguliers. Ce qui implique également une régularité dans vos heures de lever et de coucher !

Pour apporter les nutriments dont votre corps a besoin et éviter certains grignotages, équilibrez vos repas : prévoyez un aliment source de protéines, un féculent et un légume et/ou un fruit. Avec pourquoi pas une entrée et/ou un dessert, en fonction de votre niveau de faim…


TENEZ COMPTE DE VOS SENSATIONS ALIMENTAIRES

Et justement, comment tenir compte de sa faim ? J’évoque ici la sensation de vide, de creux au niveau de l’estomac, liée à un besoin corporel (différent d’une envie de manger). Si vous avez un peu faim, mangez un peu, et si vous ressentez une grosse faim, mangez davantage. Encore faut-il se poser la question… ce qui ne tient qu’à vous !

Si vous êtes habituellement sédentaire, comme la majorité des français, vous aurez peu à modifier les quantités d’aliments consommés. Si pendant le confinement vous avez moins d’activité physique, vous aurez moins faim. L’ajustement des quantités se fera alors automatiquement.

A condition de s’arrêter de manger en ressentant le rassasiement, c’est-à-dire au moment où vous n’avez plus faim et plus envie de manger. Pour cela, les conditions dans lesquelles vous prenez vos repas feront la différence.


PRENEZ LE TEMPS DE MANGER EN CONSCIENCE

Le repas devrait représenter non pas un défouloir, mais un temps de pause et de ressourcement.

Si besoin, pratiquez une activité de relâchement ou de recentrage avant de vous mettre à table : sophrologie, cohérence cardiaque… Vous serez ainsi dans de bonnes conditions pour apprécier votre repas, assis(e) à table - et pas dans votre canapé - et concentré(e) sur votre assiette.

En effet, les sources de distraction : TV, téléphone, magazine… nous font manger bien plus !

Prenez le temps de manger en conscience en regardant votre repas, en mastiquant et savourant chaque bouchée.

Cette période de confinement peut également être l’occasion de cuisiner davantage…

Dans tous les cas, fixez-vous de petits objectifs réalistes, pas après pas. Car vouloir en faire trop, c’est risquer de se décourager et de tout laisser tomber ! Alors écoutez vos envies et possibilités, en toute bienveillance.



0 vue

© 2020 par Valérie Oertel. Créé avec Wix.com

  • b-facebook
  • b-googleplus